On My Wish-List #3

Le moment est déjà venu de vous présenter un nouvel ouvrage… Après tout, quand on possède comme moi une Wish-List de 321 titres, autant s’en servir non ?! Oui, mais… le croiriez-vous si je vous disais qu’aujourd’hui j’ai choisi quelque chose qui n’était PAS dans cette fameuse liste ? Et pourtant, c’est officiel, ma WL vient de passer à 322…

Allez, je vous explique tout un peu plus bas ; pour l’instant voici l’heureux élu !

Le dernier ami

L’histoire c’est quoi ?

Vers la fin des années cinquante, à Tanger, deux adolescents, Mamed et Ali, se rencontrent au lycée français, se fréquentent et se lient d’amitié.
Étalée sur une trentaine d’années, leur relation sera tissée de malentendus, d’épreuves subies ensemble, mais aussi de jalousie muette et de trahison. Une amitié incandescente qui ressemble à une histoire d’amour qui tourne mal. Chacun des personnages donne tour à tour sa version des choses. Et l’on constate qu’ils n’ont pas vécu la même histoire. À la naïveté de l’un répond l’égoïsme pervers et destructeur de l’autre.
L’amitié elle-même serait-elle un malentendu ? Au-delà, ce roman laisse aussi entrevoir une société complexe et contradictoire, offrant un portrait cruel du Maroc des années de répression et des désillusions qui s’ensuivirent.

Euh…Ce bouquin-là, t’es sûre Butineuse ?!

A vrai dire, j’avais prévu de vous présenter tout autre chose aujourd’hui. Mais voilà, je me suis depuis plongée dans les Contes de Perrault que Tahar Ben Jelloun a revisités avec beaucoup de talent et d’inventivité. Alors, avant même de les avoir tous lus, j’ai décidé de m’aventurer un peu plus loin dans l’oeuvre prolifique de cet écrivain. C’est vrai quoi, c’est l’auteur francophone le plus traduit au monde, lauréat – entre autres – du prix Goncourt, alors il mérite bien que l’on découvre ses écrits !
J’avoue avoir eu quelques difficultés à retenir un titre en particulier (si j’ai bien compté, j’avais une bonne cinquantaine de choix possibles !) mais ai finalement porté mon choix sur Le dernier ami tout simplement parce que je ne connais pas grand-chose du Maroc – il me semble même n’avoir jamais lu d’auteur originaire de ce pays – et que cette histoire d’amitié se déroulant sur plusieurs décennies m’a semblé être un bon moyen d’en découvrir quelques facettes !
Cette fois, c’est donc la jolie plume de l’auteur qui m’a charmée et m’a menée vers ce livre et non l’inverse…

Bon… A qui il conviendrait alors ?

Aux inconditionnels de littérature étrangère, ainsi qu’à tous les lecteurs curieux et sensibles à la poésie de l’écriture.

Le petit détail qui déchire ?

C’est un tout petit roman, si petit qu’on le croirait écrit dans le seul but d’être dévoré en une soirée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s