Les cinq conteurs de Bagdad – Fabien Vehlmann et Frantz Duchazeau

Les cinq conteurs de Bagdad

Quatrième de couverture

« Approchez donc. Je sais que vous êtes ici pour entendre une histoire. Une histoire que certains d’entre vous ont dit qu’elle était drôle, touchante, pleine de fureur…Tandis que d’autres vous ont assuré qu’elle ne valait pas grand chose. Qui croire alors ?… Vous avez bien fait de venir me voir. Je connais mieux que quiconque la terrible et édifiante histoire des Cinq Conteurs de Bagdad. Car j’étais l’un d’entre eux… Vous êtes prêt à entendre mon récit ?… Alors laissez-vous guider par ma parole. »

Il y a bien longtemps, le Calife de Bagdad organisait un concours de conteurs destiné à récompenser le meilleur d’entre eux. Pour le gagnant, la célébrité et la richesse sont au rendez-vous. Pour le perdant, c’est le supplice du pal… Cinq conteurs, réputés les meilleurs malgré leurs différences, décident alors de s’allier et d’accomplir un voyage afin de préparer ce concours…

Dans un vertige narratif parfaitement maîtrisé, un récitant dit l’histoire des cinq conteurs, dans laquelle se racontent toutes sortes d’histoires. Ce qui donne lieu à une brillante réflexion sur la force de la parole, et, en passant, un débat amusant sur « l’audimat » de l’époque. Les contes sont-ils faits pour divertir le travailleur, ou pour tenter de changer le monde ?

Mon avis

Comme je ne lis jamais jamais de BD et qu’il a bien fallu que je m’y frotte pour répondre aux critères de mes challenges Lire la vie en couleurs et Le jeu des 7 familles, j’ai décidé de ne pas céder à la facilité et de découvrir quelque chose qui m’était complètement inconnu. Pas très compliqué me direz-vous, puisque sortie de Tintin et d’Astérix je ne connais rien de rien ! J’ai même eu un bref moment de désespoir lorsque j’ai contemplé, complètement démunie, la lignée de bacs remplis de BD de la bibliothèque… J’ai toutefois rapidement déniché Les cinq conteurs de Bagdad qui m’a tout de suite plu de par son titre et sa très belle couverture.

J’ai été sensible aux dessins, à la finesse de leur exécution, ainsi qu’à la palette de couleurs utilisées qui font des planches des décors enclins à la rêverie et au voyage. Les personnages, bien distincts des uns des autres, sont intéressants et complémentaires à la fois dans l’histoire et dans leur vision de ce qu’est un conte. Les textes m’ont un peu moins convaincue, notamment en raison de la vulgarité que l’on y trouve parfois, bien que quelques touches d’humour permettent de rééquilibrer le tout.

Si la trame de l’histoire est aisément compréhensible (cinq conteurs partis sur les routes pour en tirer le meilleur conte possible), on se retrouve assez vite avec une belle mise en abyme et des histoires dans l’histoire qui sont, elles, franchement farfelues. Il faut reconnaître aux auteurs un immense travail d’imagination et de construction mais je regrette vraiment que certaines des histoires racontées aient perdu tout sens. Bien sûr la Bible revisitée reste compréhensible mais que retenir par exemple de Shiva et de ses lampions ?!
Mais l’intérêt premier des Cinq conteurs de Bagdad n’est sans doute pas dans ce qui est raconté mais dans la manière de raconter. Cette quête du conte parfait illustre une réflexion profonde et pertinente sur ce qu’est une histoire, sur la manière dont elle se transmet, se transforme et s’adapte. Doit-on par exemple rester fidèle à l’histoire originelle ou bien laisser libre court au talent du conteur ? Est-il préférable de privilégier une histoire de qualité accessible à une élite ou bien la démocratiser quitte à perdre en contenu ? Autant de pistes à explorer…

Même si je ne suis pas certaine d’ouvrir une autre BD prochainement, j’ai été dans l’ensemble agréablement surprise par celle-ci et, si j’ose dire, impressionnée qu’elle donne autant à réfléchir pour un genre que l’on considère a priori comme divertissant… A découvrir donc !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s